top of page

Valador

Territoire

La terre entière (excepté la Cité-État de Torombe).

Croyances

Ils honorent Tyr et Cassia, deux ancêtres ayant marqué l’histoire Valadorienne et représentant des idéaux très différents. Tyr représente la justice, la bonté, le partage et surtout le sacrifice de soi. Cassia représente l’impérialisme, le patriotisme, la sévérité et la conquête.

Spécialisations

La conquête et la politique.

Organisation politique de société

L’Empereur ou l‘Impératrice dirige avec sa noblesse et leurs bannerets l’ensemble de l’Empire. Les différents territoires conquis sont divisés en Royaume (territoire avec plus d’indépendance) ou en Province (territoire dirigé par un intendant de l’Empereur ou de l'Impératrice). Le système politique est féodal.

Caractère

Tyrien

Les Valadoriens qui poursuivent les idéaux Tyriens prônent le sacrifice de soi, l’union des uns aux autres et la persévérance. Le pardon, la réhabilitation et une série de lois axées sur le bien-être des citoyens font partie de leurs idéaux pour un monde meilleur. Les Tyrien portent la couleur bleue.

Cassian

Les Valadoriens qui poursuivent les idéaux Cassians prônent des actions concrètes et directes contre les menaces envers l’Empire. Valador doit régner fortement et tous doivent trembler devant sa puissance. Des lois strictes et une organisation sociale militaire font partie de leurs engagements pour un monde meilleur. Les Cassians portent la couleur rouge.

Rites de naissance

Lorsque le jour de la naissance approche, une missive est envoyée à tous les membres de la famille. Ils sont appelés à se réunir dans la maison familiale. Lorsque le bébé arrive au monde, le père le lave et l’habille de blanc en symbole de pureté devant toute la famille réunie. On le célèbre ensuite en groupe, avec de la musique, de la danse et de la bonne nourriture.

Rites de passage à l’âge adulte

Il n’y a pas de rites particuliers à Valador pour le passage à l’âge adulte.

Anniversaire d’une personne

À chaque saison se tient un énorme banquet où on célèbre la fête de tous ceux qui sont nés pendant cette saison. Exemple: tous les enfants nés en été sont célébrés pendant la fête du feu (aussi appelée la fête du solstice de l’été). Excepté l’hiver. Les personnes nées en hiver ne se font pas célébrer leur anniversaire.

Rites funèbres

Le corps est enterré devant ses proches. Ceux-ci jettent un objet personnel qui leur rappelle le défunt ainsi qu’une lettre contenant leurs derniers souhaits pour celui-ci. Il est traditionnel d’aller porter des fleurs sur la tombe des morts au printemps ainsi que des légumes à l’automne lors de la journée des récoltes.

Rites de mariage

Dépendant du rang des futurs époux, la procédure de fiançailles peut être soit très longue (haute-noblesse) ou très courte (simple paysans). Quand deux personnes de haute-noblesse souhaitent s'unir, les procédures de pourparlers et d'évaluations peuvent s'échelonner jusqu'à 2 à 3 années. Plus le rang du futur couple est élevé, plus il est fastidieux de passer au travers de toutes les étapes. Il va s'en dire que ce genre d'union est extrêmement profitable pour les familles afin d'élever les rangs et les alliances. Dans tous les cas, un contrat d'union est signé si les 2 parties parviennent à s'entendre.

Par la suite, les futurs époux marquent le dos de la main de leur douce moitié à l'aide d'une pâte de tatouage temporaire en dessinant quelque chose qui représente l'être aimé à leurs yeux. Pendant ce laps de temps, toute personne qui s'oppose à cette future union peut s'exprimer et faire valoir son opinion. Après cette période, personne ne pourra y contrevenir. Quand la marque disparait (environ 1 mois), l'union peut être célébrée. Les mariages sont des grands rassemblements familiaux, habituellement célébrés au printemps ou en été. Le couple se tient sur une table pour les paysans ou un piédestal pour les plus riches, leur permettant ainsi de surplomber la foule rassemblée. Une personne désignée par le couple noue leurs mains avec un foulard bleu et rouge, puis les futurs mariés prononcent leurs vœux à voix haute. Le foulard est ensuite dénoué et les futurs mariés ont le devoir de raconter artistiquement leur histoire et prouver aux gens rassemblés qu’ils sont réellement en amour l’un avec l’autre. Si possible, cette représentation a lieu là où ils sont tombés amoureux ou là où ils se sont rencontrés. Ils doivent ensuite demander à la foule s’ils ont réussi à démontrer sans l’ombre d’un doute leur amour. Si la foule accepte, ils sont ensuite considérés comme étant mari et femme. Chez les nobles, des acteurs sont souvent engagés pour relater l’histoire du couple.

Types de nourritures consommées

Leur alimentation est très variée avec beaucoup d’importation venant de partout dans l’Empire.

Produits d’exportation

Les Valadoriens exportent surtout des machines de guerre, du vin, des encyclopédies, des livres et du papier.

Tendances artistiques

Ils apprécient particulièrement la musique, le chant et la danse.

Lieux sacrés

Ménestyr

Grand monastère qui sert d’école et d’hôpital dans lequel on enseigne les idéaux de Tyr.

L’ultime sacrifice

Lieu où Tyr est tombé au combat dans le désert.

L’arche Cassiane

Arche symbolisant la victoire des troupes Cassianes sur la ville de Dell. Celle-ci se trouvait originellement devant les ruines de la ville. On dû la reconstruire plusieurs années de suite dû aux dommages causés par les Érubéens. On abandonne le projet pour finalement décider de reconstruire l’arche à l’intérieur de la ville de Valador.

Vêtement traditionnel

Médiéval traditionnel avec un accent bleu (Tyrien) ou rouge (Cassian).

Exemples de noms communs (féminins et masculins)

Féminin

Haduisa, Alberada, Ascelina, Heilewis, Fredissendis, Mahildis, Barthet, Juliana, Havisa, Berta, Alesia, Amabilia, Havisa, Susanna, Albereia, Amabilla, Sibilla, Heluina, Tephania, Malle, Eva, Eilaria, Matillis, Adelaisa, Adeleisa, Axidis, Sedehanna, Constantia, Amabilis, Emma, Aveline, Aelizia, Adelaida, Elizabetha, Claremonde, Mariora, Mirils, Ymanya, Haueis, Hele, Joia, Marjoria, Ismania, Ybot, Rikilda, Osane, Missa, Avis, Mactildis, Loetta, Ismena, Aveis, Eluned, Aubrey, Thyphainne, Miriel, Amalone, Alina, Octavie, Florelle, Anaïsa, Ardènne, Aglaé, Blanche, Ida, Ysane, Cécilie, Éliselle, Gysèle, Adèle, Cornélie, Rixende, Sabine, Rose, Aliénor, Aude, Dorine, Florine.

Masculin

Gautier, Lancelinus, Oliverus, Huchon, Auffroy, Hubertus, Guerin, Toly, Philibert, Guimart, Thom, Geoff, Maugier, Averet, Neale, Arthurius, Yeoman, Symond, Guimond, Thibault, Caisin, Remy, Cabriel, Aleaume, Lambert, Gillet, Perrin, Enguerran, Mathé, Guillaume, Jaquet, Simon, Eluard, Urian, Elye, Federyc, Stephanus, Aalot, Affy, Phlippot, Hangest, Thomas, Fremin, Regnault, Aubin, Loyset, Henriet, Anthoine, Johannotus, Houdretus, Lorens, Aleamme, Marquet, Gillot, Gadiffer, Flandin.

Gens célèbres

Tyr Valador

Fondateur posthume de la cité de Valador. Il marque jusqu’à aujourd’hui le peuple par son sacrifice sur le champ de bataille qui permet au soldats de se réunir et finalement de gagner une bataille qui semblait totalement impossible à remporter.

Mathäus de Floribert

Grand-Maître de l’Inquisition lors de la marche blanche. Il est le responsable de la mort de Zafaïriel. Il est considéré par plusieurs comme celui qui a délivré le monde du mal incarné. La famille de Floribert jouit de positions avantageuses depuis longtemps. Conseillers de l’Empire, dirigeants de l’Inquisition et décideur de l’Empire en général ont été des positions occupées par les descendants de Mathäus de Floribert depuis ses hauts faits.

Cassia de Rochefort

Générale des armées Royales Valadoriennes sous le Roi Isaëk Valador. Elle prît le trône et déclara la loi martiale à la mort du Roi. Ses positions fortes à propos des ennemis du Royaume ont mené à plusieurs guerres et à l’expansion du Royaume jusqu’à l’Empire que nous connaissons aujourd’hui.

Manius Valador

Il a conquis avec succès les trois territoires Hadodrims de son vivant faisant de lui possiblement le meilleur tacticien militaire de l’histoire de l’Empire.

Isaëk Valador

Premier Roi Valadorien à prendre un sorcier comme conseiller à ses côtés. Il a été considéré par plusieurs comme une réincarnation de Tyr lui-même, ce qu’il démentait humblement. Il a intégré la société Emett au Royaume et assouplit les lois contre la sorcellerie dans le Royaume. Adoré de la population et remarquable négociateur, il prit sous son aile l’Érubie occidentale pour libérer le peuple de la pauvreté et de l’oppression de l’Érubie orientale. Il est mort tristement assassiné par Adras sin Carallan, un acte commandé par les Érubéens en représailles contre les positions de Valador dans la guerre d’Érubie.

Organisations

Les chevaliers de Lacroy

Ancien ordre de chevaliers tyriens fondé par Guillaume de Lacroy. Ils avaient pour but de défendre la veuve et l’orphelin, de patrouiller le royaume afin de reporter, corriger et punir les injustices, au besoin. Leur organisation cessa d’être financée par l’État durant les dynasties cassiannes et tomba dans l’oubli.

L’inquisition

Plus grande et plus influente organisation politique, l’inquisition est un rassemblement de guerriers, d’espions, d’assassins et d’invocateurs extrêmement bien organisés. Leur but est de trouver et de punir ceux qui transgressent le Cycle (principalement des sorciers) ainsi que de veiller à tout prix à l’intégrité de l’Empire.

L’Ordre des fils et des filles du dragon

Créé en 428 par Balthazar de Rochefort, l’Ordre des fils et des filles du dragon est une milice d’élite composée de conjurateur/invocateur ultra-entraînés et particulièrement intrépides.

Trucs qui portent chance

Il est vu comme un bon présage d’avoir des jumeaux, particulièrement avoir un garçon et une fille. Les seuls souvenirs d’anciennes réincarnations dont les gens parlent sont des souvenirs d’anciennes vies Valadoriennes. Aussi, la majorité des gens se vantent que toutes leurs incarnations se soient passées dans des corps Valadoriens.

Posséder une relique de Tyr, de Cassia ou de la première famille royale de Valador (Gallareon, Kyarim, Galadefroy, Mari, Amelia, Augustin) est le plus puissant porte-bonheur possible.

Trucs qui portent malchance

Avoir un enfant né en hiver (présage qu’il aura une prédisposition naturelle à devenir un sorcier).

Les taches de rousseurs sont un signe de malchance.

Idéaux de beauté féminins/masculins

Suivre la ‘’mode’’ de l’Impératrice ou de la femme de l’Empereur.

Suivre la ‘’mode’’ de l’Empereur ou du mari de l’Impératrice.

Façon de saluer

La courbette traditionnelle.

Façon de reconnaître le standing social d’une personne

Le standing social est directement lié à l’influence de la famille d’une personne et de sa proximité avec les têtes dirigeantes de ces familles ou de l’Empereur/Impératrice.

Couleurs ayant une signification particulière

Blanc: Couleur de l’invocation. Le blanc symbolise la puissance et la pureté.

Bleu: Couleur de Tyr.

Rouge: Couleur de Cassia.

Noir: Le noir est la couleur de la sorcellerie et par extension de la mort; c’est une couleur avec une connotation négative.

Festivités

La fête de la pureté

Les membres de l’inquisition se promènent dans les villages, interrogeant les gens à propos de toutes activités de sorcellerie illégales. Il est encouragé de dénoncer même ses proches au besoin. La fête se termine toujours par l’exécution des impurs, c’est-à-dire, les gens reconnus coupables de sorcellerie. Le peuple célèbre ensuite la purification, sachant que l’hiver (saison où les sorciers sont les plus puissants) sera plus tranquille. Après la purification, on fête l’équinoxe et tous les gens nés en automne.

La fête du sacrifice de Tyr

Cette fête est la fête du peuple. Les auberges ouvrent leurs portes gratuitement et offrent des repas payés par les nobles. Des concerts et des pièces de théâtres gratuites sont organisés en public, des acrobates performant dans les rues, on habille les mendiants, on donne des cadeaux aux pauvres. Traditionnellement, sous les régimes Tyriens, les autorités de chaque ville gracient au moins un prisonnier.

La fête de la destruction de Dell

Cette fête en est une de réjouissance et de propagande quand à la puissance impériale de la grande cité de Valador. C’est un moment pour célébrer la grande puissance des armées impériales et que lorsque les Valadoriens sont unis, rien ne peut se mettre sur leur chemin. C’est symboliquement que les familles apprennent à leurs enfants à fabriquer des maisons en poteries. Pendant tout le mois d’août, les enfants participent à la création d’une réplique de la désormais célèbre cité de Dell qui s’est effondrée sous les bottes de fer de l’armée Valadorienne avec Cassia aux commandes. Dans certains quartiers, plusieurs familles collaborent afin de créer une sorte de petite ville à l’échelle réduite et permettre ainsi aux enfants de profiter au maximum des festivités. Le soir de la fête, les enfants se munissent de petits bâtons de bois et frappent de toutes leurs forces afin de fracasser les répliques de la cité de Dell, dévoilant ainsi les sucreries cachées au préalable par leurs parents.

La fête du couronnement de Cassia

C’est une journée fériée. Les militaires Valadoriens paradent dans les rues.

Solstice d’été

Tous les villages et tous les quartiers des grandes villes doivent allumer le plus grand feu possible, pour que l’Empereur ou l’Impératrice puisse, du haut de Valador, voir l’Empire entier s’illuminer.

Solstice d’hiver

C’est le moment de l’année où les sorciers sont les plus puissants . Les gens passent le solstice embarré dans leur maison, les volets fermés, le plus de chandelles possibles allumées. Il ne faut pas dormir pendant la nuit la plus longue. Plusieurs foyers en profitent pour conter des histoires d’horreurs toute la nuit. Les gens nés en hiver célèbrent leur fête sobrement dans leur maison avec leur famille proche.

Équinoxe de printemps

C’est la fête de tous ceux qui sont nés au printemps.

Le Bal Noir

Grand bal inspiré des Aznaars, célébré par la haute noblesse. Les participants sont masqués et costumés. C’est durant cet évènement que se conclue la majorité des ententes politiques, des contrats d’assassinats ou toute autre activités ou accords illégaux. Les nobles, craignant pour leur sécurité, envoient souvent des doubles pour jouer leur rôle.

Épluchette de maïs

À la fin de l’été, une grande épluchette de maïs est organisée dans chaque ville/village. Parmi tous les épis se trouvent deux maïs rouges. Les deux personnes tombant sur ses épisodes spéciaux seront nommés empereur/impératrice de la soirée.

Sacres et expressions

Adras: Utilisée comme insulte pour désigner un individu de la pire espèce.

Se prendre un carreau: Expression qui exprime que l’on est malchanceux.

Comment sont traités les criminels

Le conseil des nobles vote les lois qui sont en vigueur et les gouverneurs, aidés de leurs baillis, font appliquer la loi aux quatre coins de l’Empire.

Le code pénal n’est pas le même si l’État est sous un régime Tyrien ou Cassian. Sous un régime Tyrien, l’accusé est jugé innocent jusqu’à preuve du contraire. Sous un régime Cassian, l’accusé est jugé coupable jusqu’à preuve du contraire.

Façon d’élever les enfants

Les nobles et les mieux nantis font élever leurs enfants par des nourrices qui s’affairent aussi à s’occuper de toutes les bases besognes dans la maisonnée. Valador jouit d’un système d’éducation public financé par l’Empire qui offre ainsi une éducation supérieure par les mestres Valadoriens.

Signes de respect

Il existe plusieurs signes de respect: vouvoyer la personne à qui on s’adresse, faire des révérences basses, regarder quelqu’un de façon franche dans les yeux.

Tabous dans la culture

La sexualité est tabou et même si les gens sont toujours en quête de nouvelles sensations, le sujet reste mystérieux. Les maisons closes et les endroits de plaisirs sont interdits à Valador, il est donc très rare d’en trouver qui réussissent à opérer sous une couverture.

La sorcelerie reste un des sujets que le peuple Valadorien tente d’éviter. Comme si ne jamais en parler allait la faire disparaître des esprits de tous à jamais.

Rapport aux drogues

Les drogues sont illégales dans tous les territoires de Valador. Cependant, l’alcool est légale et fortement utilisée.

Opinions des autres peuples

Tous les autres peuples et autres cultures sont inférieurs à la culture Valadorienne.

Autre

Superstition

Quand tu as un coup de chance, c’est parce que quelqu’un a brûlé un parchemin de bénédiction pour toi. Quand tu as un coup de malchance, c’est sans doute parce que quelqu’un a brûlé un parchemin de malédiction contre toi. Les parchemins de bénédiction et de malédiction sont vendus dans tous les marchés. Considérés comme une superstition ridicule par la majorité des nobles, cette coutume est présentement très populaire auprès du peuple.

Visite des commissaires

Les commissaires de l’Empire vont dans chaque régions éloignées pour faire des rapports au moins une fois par année. Leur visite est annoncée. Ils reçoivent un accueil très différent dépendamment du peuple visité. Certains villages tentent de séduire le commissaire en espérant qu’un rapport positif fasse descendre leurs taxes. Certains villages font au contraire la vie dure au commissaire, utilisant cette occasion pour montrer leur haine envers Valador. Les commissaires travaillent pour l’intendant de chaque Province. Dans le cas des Royaumes, les commissaires se rapportent directement au surintendant de celui-ci.

Transition du pouvoir

En temps de paix, lorsque l’Empereur ou l'Impératrice décède, c’est l’héritier choisi par ce dernier qui deviendra le nouvel Empereur ou la nouvelle Impératrice. La cérémonie de couronnement sera officialisée par le conseiller de l’ancien dirigeant. En temps de guerre, si l’Empereur ou l'Impératrice meurt sur le champ de bataille, c’est l’héritier le plus proche du cadavre de celui-ci qui est couronné sur le champ. La garde rapprochée ou les militaires les plus proches soulève l’héritier à bout de bras et celui-ci prononce rapidement sous quel régime son règne sera placé: Tyrien ou Cassian.

Parade bleue

Lorsque l’Empereur ou l'Impératrice meurt, une flamme bleue est allumée au-dessus de son cortège funèbre. Des coureurs prennent ensuite le relais et portent le flambeau, symbole de la mort du dirigeant, aux quatre coins de l’Empire.

bottom of page